Création d'un Calorimètre: Utilisation de Mathematica dans la perte diélectrique

Frederic Aitken, Laboratoire Electrique de Grenoble

This page requires that JavaScript be enabled in your browser.
Learn how »

L'apport de Mathematica
  • Modéliser les systèmes de distribution de courant électrique
  • Réaliser des modèles volumétriques avancés de traitement d'image 2D et 3D
  • Appliquer des filtrages et d'analyses de signaux acoustiques, visuels ou d'autres données
«Je dirais le gros intérêt de Mathematica c'est de pouvoir marier aussi bien à du calcul analytique que du calcul numérique dans une seule et même formulation de codes.»

Défi

En tant que chercheur au laboratoire électrique de Grenoble, Frederic Aitken s’intéresse aux décharges dans les liquides isolants pour comprendre les défauts associés aux transformateurs de haute-tension. Cela implique l’analyse rapide des données expérimentales et leur comparaison aux modèles théoriques.

Solution

Pour Frederic Aitken, Mathematica est un outil puissant qui rend possible les calculs analytiques et numériques en quelques lignes de codes. Son équipe est arrivée même à développer un calorimètre pouvant mesurer les pertes diélectriques dans les composants électroniques de puissance en utilisant Mathematica.

Avantages

En plus de rendre facile la comparaison des données expérimentales aux modèles théoriques, la possibilité qu'offre Mathematica de construire des fonctions par interpolations aide Frederic Aitken à construire un modèle continu à partir de quelques points de données. Ainsi, ajoute-il «on peut rendre simplement le problème qui a été difficile au départ ou qui avait seulement quelques points tabulés en utilisant cet aspect de Mathematica»


Plus d'informations:

Questions? Comments? Contact a Wolfram expert »



Select Language: en